Le Rosaire

Notre Dame de Lourdes

 

La prière du Rosaire

 

Priez le chapelet tous les jours afin d’obtenir la paix pour le monde a dit la Sainte Vierge le 13 septembre 1917 à Fatima. Et encore

« Je suis Notre Dame du Rosaire » dit encore Marie le 13 octobre 1917.

Dieu a tout donné à Marie la mère de Jésus. Elle accompagne et prie chaque instant pour son Fils et à travers Lui Elle devient médiatrice maternelle de miséricorde pour le monde. En ces temps de doutes et de recherche de sens, Marie nous rappelle le don inestimable du Rosaire pour le genre humain. À Fatima, Elle nous a montré que la Récitation du Rosaire n’est pas une pieuse dévotion ajoutée à d’autres mais une nécessité absolue pour le Salut du monde. Cette méditation humble de la vie de Jésus devient une arme fatale contre Satan. Le Rosaire est « la fronde de David qui est capable d’anéantir l’adversaire » selon la belle expression de Pie XII en 1951. Marie nous introduit dans son Fiat lumineux et nous ouvre le royaume de la divine volonté du Père: « Qu’il me soit fait selon votre volonté » (Luc 1,36). Chaque mystère du rosaire médité avec Elle nous fait entrer dans la vie intérieure de Jésus. De la conception à la mort et à Sa Résurrection ; Les actes, les décision, mais aussi les pensées et les sentiments du Christ deviennent les nôtres. Son histoire sainte devient notre histoire, là où nous en sommes dans notre quotidien. La lumière de Sa Divine volonté accompagne notre prière et notre vie.

Le chapelet même dans la main nous tire vers le haut où nous attend le Christ pour nous unir à sa prière incessante. Unis dans son unique Volonté nous prions, nous souffrons et offrons pour tous les hommes. Chaque Ave Maria nous fait basculer dans son cœur Immaculée. Nous participons ainsi « au triomphe du cœur aimant », là où l’amour seul est vainqueur.

À paris, Rue du Bac: Elle répétait souvent « récitez bien votre chapelet c’est le trésor de la communauté.

À Lourdes comme à Beauring et Banneux en 1933, Marie apparaît avec un chapelet a la main et 18 fois à Lourdes elle se montre récitant la chapelet.

Père Jean-Jacques