La vierge de Greca

Sainte Marie Greca

 

Sainte Marie Greca

En 1656 au sud de l’Italie, dans la région des Pouilles sévissait une grave épidémie de peste. Dans la ville de Corato les gens terrifiés eurent recours à La Vierge Marie . Les anciens racontaient que dans l’une des 25 tours qui entourait la ville, la tour Grecque, se trouvait une icône miraculeuse de la Vierge Marie et que si cette image était exposée, la région serait sauvée de ce terrible châtiment. Les gens se mirent à creuser avec l’aide du prêtre Don Francesco Loiodice en implorant la Vierge Marie mais ils ne trouvèrent rien à l’intérieur de la cavité. Le 17 juillet 1656 alors que Don Francesco Loiodice se trouvait en prière, il eut une vision de la Vierge Marie dans la même position que sur l’image sacrée. Elle lui dit : « Courage mon enfant, console ce peuple affligé. Bientôt il sera libéré de ce terrible fléau s’il me dédit le souterrain que tu connais » Aussitôt il demanda l’autorisation à Monseigneur Tomaso de Trani afin de transformer ce souterrain en oratoire. Le lendemain les ouvriers commencèrent les travaux ; pendant ce temps Don Francesco avait appelé un peintre afin qu’il peigne La Vierge telle qu’il l’avait vue. Mais celui-ci ne put jamais réaliser l’image apparue. Don Francesco rassembla le peuple et ils commencèrent à prier La Vierge pour qu’elle réalise la promesse qu’elle avait faite. Pendant qu’ils priaient une sonnerie de cloche se fit entendre du souterrain. Une femme aveugle retrouva miraculeusement la vue et montrant du doigt un tableau s’exclama « Voilà Marie ! Voilà Marie » Entendant ces cris le prêtre sortit et reconnut la Vierge telle qu’il l’avait vue. A partir de ce jour, l’épidémie disparut de Corato alors que dans les villes voisines la contagion continuait de plus belle. Dès lors ce souterrain devint un lieu de pèlerinage ou la Sainte Vierge a toujours accordé d’importants miracles pour ses enfants.